Chauffeur Poids Lourd

Devenir conducteur routier et trouver un emploi

Quel salaire pour un chauffeur routier?

Le salaire moyen d’un chauffeur routier en France est de 2600 euros brut tout compris (primes…) Cependant le salaire d’un chauffeur dépend de nombreux critères : ancienneté, taille et catégorie d’entreprise, qualifications du conducteur, conditions de travail, structure de la rémunérations (primes, avantages,…) Difficile donc de donner un chiffre précis.

 

Les rémunérations minimum définies dans la Convention Collective :

 

La Convention Collective Nationale (CCN) des transports routiers classe les emplois des personnels ouvriers du transport en 7 catégories. A chaque catégorie est donné un numéro de groupe et un coefficient. Le transport routier de marchandise correspond aux groupes 5, 6 et 7 conduisant des poids lourds de plus de 11 tonnes de PTAC. En voici le détail :

 » Groupe 5, coefficient 128 M : conducteur de véhicule poids lourd de plus de 11 tonnes et jusqu’à 19 tonnes de PTAC inclus et répondant en outre à la définition du conducteur de groupe 3. La possession d’un certificat d’aptitude professionnelle ou d’un diplôme FPA peut être exigée.

Groupe 6, coefficient 138 M : conducteur de véhicule poids lourd de plus de 19 tonnes de PTAC et répondant en outre à la définition du conducteur de groupe 3. La possession d’un certificat d’aptitude professionnelle ou d’un diplôme FPA peut être exigée.

Groupe 7, coefficient 150 M : conducteur hautement qualifié de véhicule poids lourd (porteur ou tracteur) possédant la qualification professionnelle nécessaire à l’exécution correcte (triple souci de la sécurité des personnes et des biens, de l’efficacité des gestes ou des méthodes et de la satisfaction de la clientèle) de l’ensemble des tâches qui lui incombent normalement (conformément à l’usage et dans le cadre des réglementations existantes) dans l’exécution des diverses phases d’un quelconque transport de marchandises.  »

La convention collective prévoit une revalorisation du salaire des chauffeurs routiers de + 2 % après 2 ans de présence dans l’entreprise, + 4 % après 5 ans, + 6 % après 10 ans et + 8 % après 15 années de présence dans l’entreprise.

La grille des salaires définie dans la convention collective pour le personnel ouvrier roulant est la suivante :

Garanties annuelles de rémunération à compter du 1er janvier 2016 pour 169 heures

(En euros.)

 

Coeff. A l’embauche Après 2 ans
d’ancienneté
Après 5 ans
d’ancienneté
Après 10 ans
d’ancienneté
Après 15 ans
d’ancienneté
128 M 20 802,30 21 218,35 21 567,55 21 982,32 22 397,08
138 M 20 845,15 21 262,05 21 678,96 22 096,86 22 512,76
150 M 21 423,59 21 852,06 22 280,53 22 709,00 23 137,48

 

Garanties annuelles de rémunération à compter du 1er janvier 2016 pour 200 heures

(En euros.)

 

Coeff. A l’embauche Après 2 ans
d’ancienneté
Après 5 ans
d’ancienneté
Après 10 ans
d’ancienneté
Après 15 ans
d’ancienneté
128 M 25 863,36 26 380,63 26 897,90 27 415,16 27 932,43
138 M 25 916,63 26 434,97 26 953,30 27 471,63 27 989,96
150 M 26 635,80 27 168,52 27 701,23 28 233,95 28 766,66

 

Le salaire moyen d’un chauffeur routier dans les faits:

 

Dans les faits le salaire d’un chauffeur routier débutant correspond souvent au minimum définit dans la convention collective soit environ 1700 euros brut. Avec une dizaine d’années d’expériences on constate en moyenne une rémunération de base de 2400 euros brut.

Au salaire s’ajoutent des indemnités et des remboursements de frais. Ainsi sous conditions le chauffeur routier perçoit la prime de panier (indemnité de repas).

 

La prime pour travail de nuit :

Elle compense les heures de travail réalisées entre 21 heures et 6 heures. Elle est égale à 20% du taux horaire conventionnel à l’embauche du coefficient 150M, quelle que soit la catégorie du salarié concerné. Par accord d’entreprise, cette prime peut être remplacée par l’attribution d’un repos compensateur équivalent.

 

Taux des indemnités du protocole relatif aux frais de déplacement des ouvriers (en vigueur à compter du 1er février 2016)

(En euros.)

 

Nature
des indemnités
Taux Référence
aux articles du protocole
Indemnité de repas 13,32 Art. 3, alinéa 1
Indemnité de repas unique 8,20 Art. 4
Indemnité de repas unique « nuit » 7,98 Art. 12
Indemnité spéciale 3,61 Art. 7
Indemnité de casse-croûte 7,22 Art. 5
Indemnité de grand déplacement :
1 repas + 1 découcher
2 repas + 1 découcher
42,60
55,92
Art. 6

 

 

La rémunération des heures de travail majorées  :

Les heures de travail effectuées par le personnel roulant au delà de 35h bénéficient de majorations. Dans le tableau suivant vous trouverez les majorations à appliquer aux heures supplémentaires.

 

Heures d’équivalence (HE) 25 % Heures supplémentaires (HS) 25 % Heures supplémentaires 50%
Chauffeur Longue Distance

Semaine

de 36 à 43 h Au-delà de 43 h
Chauffeur Longue Distance

Mois

de 152 à 186 h Au-delà de 186 h
Chauffeur Courte Distance

Semaine

de 36 à 39h De 40 à 43h Au delà de 43h
Chauffeur Courte Distance

Mois

De 152 à 169h De 169 à 186h Au delà de 186h
Messagerie Semaine De 36 à 43h Au delà de 43h
Messagerie Mois De 152 à 186h Au delà de 186h

 

Textes réglementaires :

Journal officiel

Updated: 12 octobre 2017 — 8 h 17 min
Chauffeur Poids Lourd © 2014 Frontier Theme